Les différents types de câbles audio

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser plus précisément sur les câbles .D’abord, son usage ne se limite pas uniquement sur le champ numérique, mais également pour les personnes qui font de la scène avec du microphone .C’est la raison pour laquelle, nous allons nous focaliser sur les différents types de câbles existants.

Les variantes : symétrique / asymétrique

On a deux grandes familles de câbles, les câbles dits asymétriques, ou les câbles dits symétriques .Les câbles asymétriques sont des câbles où il y a seulement deux filins. Il existe différents types de câbles : les câbles jack, les TS avec une seule bague, pour brancher la guitare à l’ampli, ou les câbles RCA pour le branchement en périphérique audio. L’avantage de ces câbles, c’est qu’on peut les utiliser pour des appareils dits : à haute impédance comme les guitares .Toutefois, l’inconvénient, c’est que la longueur est trop longue, donc on va récupérer des bruits parasites .Afin d’éviter ces bruits, vous devez utiliser des câbles dits : symétriques, avec 3 fils d’une inversion de phases entre le signal A et le signal B. Donc, il est nécessaire de trouver des jack comme ceux des casques, par exemple des casques audio, ou les XLR, le fameux câble micro. Comme le signal est en opposition de phase,  on va pouvoir soustraire le bruit du signal, et récupéré le bruit pure à la sortie.

Donc en fonction des appareils qu’on utilise, il vaut mieux utiliser des câbles symétriques ou asymétriques. Quelques inconvénients sur les câbles asymétriques comme le jack mono par exemple, c’est qu’on est limité par la  longueur .Du coup, il faut impérativement utiliser une boite DI Direct Box, qui va nous permettre de transformer ce câble symétrique en câble asymétrique sur les consoles, ou divers périphériques

La systématicité des câbles

Il faut savoir, que pour commencer un signal audio , il y a des variations électriques qu’on va transmettre par intermédiaire de conducteurs .Le moyen le plus simple, est de faire transiter le signal par un premier conducteur ,et d’employer un deuxième conducteur qui va servir de niveau de référence, en occurrence la terre . Le fil qui sert de blindage au niveau de référence, on l’appelle : la masse. Quant aux câbles qui servent à transmettre le signal, on l’appelle : le point chaud, autrement appelé : + .Donc c’est le système le plus simple, pour mettre en œuvre, et c’est relativement couteux car on a besoin d’un câble à 2 conducteurs.

Alors néanmoins, le petit problème avec ce système, c’est que même si on a un blindage, il y a des petites perturbations électromagnétiques, qui peuvent aller s’insinuer dans le signal transporté par le point chaud. En raison du troisième conducteur qui passe aussi dans le blindage, ce câble transmet exactement le même signal que le point chaud, qui a une particularité près où il est déphasé à 180° de signal inversé, d’où on l’appelle : le point froid, autrement appelé : -.

A lire aussi : TROUVER LE NIVEAU LASER QUI CORRESPOND À SES TRAVAUX