Comment j’ai perdu ma GoPro dans l’océan

On me l’a dit et redit, la GoPro c’est la meilleure action cam du moment du coup j’ai craqué et j’en ai acheté une. On m’a dit aussi qu’elle pouvait filmer des images époustouflantes même sous l’eau. Du coup j’ai tenté ma chance en l’emmenant avec moi pendant une journée à la mer et je l’ai… perdue. L’angoisse !

Les fixations de la caméra

Comme je suis une fana de tout ce qui est gadget, j’ai acheté un certain nombre de fixation, histoire d’utiliser ma GoPro dans à peu près toutes les situations (tout un kit de fixation en fait). Pour commencer j’ai essayé la plongée, pas la meilleure des idées pour tester la résolution de mon action cam, on n’était pas dans une mer cristalline et il ne faisait pas très beau ce jour-là. Mais je voulais essayer quand même. Les images n’étaient pas terribles, mais je n’ai eu aucun problème.

J’ai retrouvé l’histoire d’un gamin américain qui avait perdu la sienne et l’as retrouvée 2 ans plus tard !

Pourquoi ça a lâché ?

Malheureusement j’ai eu la mauvaise idée de faire de la planche à voile. Pire, j’ai eu l’idée de fixer la caméra sur la planche au lieu d’utiliser celle pour la tête, le harnais et épaule ou même celui pour la plongée, bref, tout ce qui m’aurait permis de garder ma GoPro quoi !

Je me suis appliquée, mais je me suis prise gadin sur gadin pendant près de 30 minutes et j’en ai eu marre. Je suis donc sortie et c’est quand mes amis m’ont demandé de voir la vidéo de mes diverses chutes qu’on a remarqué que la GoPro n’était plus là.

On a essayé de la retrouvée, mais au bout d’une heure, j’ai dû  me faire à l’idée que je l’avais perdue pour de bon… Et pourquoi ? Parce que je ne l’avais pas bien fixé quand je l’ai mise sur la planche (je crois aussi que je suis tombée dessus…). Bon, ça m’apprendra, la prochaine fois je revérifierai plusieurs fois avant de me lancer. Oui ! La prochaine fois, parce que la GoPro, je vais m’en racheter une, quitte à ne manger que des pâtes pendant plusieurs mois! A quoi servirait mes fixations sinon ?

A lire aussi : COMMENT CHOISIR SON BAUDRIER D’ESCALADE ?