comparatif tubeuse cigarette

Comment garder son tabac humide pour une tubeuse ?

Certains fumeurs apprécient le tabac sec et d’autres l’apprécient un peu hydraté. Pour un tabac sec, le goût est léger et moins imposant par contre, un tabac hydraté procurera toute la saveur recherchée ainsi que le goût de cigarette avec la fumée lourde qu’elle provoque. Pour plusieurs personnes, les tabacs hydratés sont les plus appréciés, mais comment faire pour garder le tabac humide ? Il y a 3 façons pour hydrater le tabac pour une tubeuse.

Si vous recherchez une bonne machine à tuber les cigarette, venez voir le test de la ocb machine à tuber mikromatic.

Humidification du tabac avec de la chaleur.

Généralement, une théière ou un fer à repasser fera l’affaire pour humidifier un tabac sec, mais d’autres personnes utilisent également un bocal hermétique. Pour l’humidification avec le fer à repasser, il faudra un fer à repasser qui peut produire de la vapeur. On doit donc rajouter de l’eau dans le fer à repasser, le chauffer puis pulvériser la vapeur au-dessus du tabac sec. La vapeur va humidifier le tabac toutefois, le principe de la théière est également très utilisé vu que c’est une recette de grand-mère. Elle a fait ses preuves depuis longtemps. Il faut une théière avec un panier à infusion. La pratique sera différente que pour la fabrication du thé, car ici, il faut remplir la théière à moitié pour que l’eau ne puisse pas toucher le tabac dans le panier à infusion. La théière va donc produire également de la vapeur qui atteindra le tabac dans le panier à infusion. Ce dernier va s’humidifier automatiquement au contact de la vapeur. Pour un bocal hermétique, le principe est presque le même, car il faut chauffer le bocal dans un four à 100° C pendant 20 mn environ. Une fois le bocal réchauffé, placez la cigarette à l’intérieur puis fermez le couvercle hermétiquement et laissez refroidir pendant une nuit.
S’il y a ces possibilités d’humidifier le tabac par la chaleur, il y a également la possibilité de l’humidifier avec des aliments.

à Lire là : Machine à thé special T : ce que j’en pense !

Humidification du tabac avec des aliments.

Il est tout à fait possible d’hydrater du tabac avec des aliments, mais pas n’importe quel aliment. Les aliments concernés sont les épluchures d’oranges, les morceaux de pain ainsi que la pomme de terre ou une carotte crue. Bien sûr, le seul inconvénient, c’est l’arrière-goût d’aliment que cela va produire toutefois, cela hydrate bien le tabac et donne un aspect personnalisé à la tige. Pour les épluchures d’oranges, il faut juste placer le tabac soit dans un pot ou un bocal ou un sachet hermétique associé aux épluchures. Gardez le contenu enfermé pendant une nuit et le lendemain, le tabac sera bien hydraté pour une bonne bouffée. Pour les morceaux de pain, il faudra toujours soit un pot, soit un bocal, soit un sachet hermétique cependant, l’action sera plus rapide, car il suffit de 2 ou 3 heures de repos et le tabac sera bien humidifié. Enfin, concernant l’humidification par l’intermédiaire d’une pomme de terre ou d’une carotte, le sachet ou le pot ou même le bocal sera toujours le bienvenu, car il faut verser le tabac à l’intérieur et rajouter un petit morceau de carotte ou de pomme de terre pour l’humidifier. Cette fois-ci, une heure seulement suffira pour hydrater le tabac. Il y a bien sûr d’autres méthodes d’humidification comme avec une éponge humide ou avec du linge humide, mais les trois qu’on vient de citer sont les plus utilisés par les fumeurs.

à Lire là : crashdebug