Comment fabriquer un bola de grossesse ?

Ce précieux pendentif d’origine indonésienne est bien connu de tous. Cet objet est bien différent de tous les autres. Il est bien réputé pour ses bienfaits qu’ils offrent à une femme en grossesse. Sa fabrication n’est pas permise à tout le monde.

Celle-ci est assurée par des artisans dotés d’un savoir-faire hors du commun. Ces derniers sont basés à Bali en Indonésie. En effet, la confession d’un bola de grossesse est un travail de long processus qui se déroule en plusieurs phases.

Pour en savoir plus sur ce bijou lisez ce dossier complet

1- Le choix de la matière

La première phase de la fabrication du bola de grossesse est la sélection de la matière à utiliser. Pour le moment, cet objet est fabriqué suivant trois matières : l’or rose, l’argent et le jaune. La matière la plus utilisée est l’argent, et c’est d’ailleurs à base de ce dernier que les autres qualités sont confectionnées. Pour la fabrication du bola en or comme en jaune, les artisans s’appuient sur le bola fabriqué en argent 925.

Le bola fabriqué en argent 925 pris comme référence est donc fondu pour obtenir soit un bola en or jaune 22 carats ou en or rose de 18 carats. Cependant, cette méthode de plaquage est de plus en plus abandonnée. Les artisans préfèrent profiter directement des autres matières comme ils le font en argent.

2- Le choix de l’enveloppe externe du bola

Après avoir fait le choix de la matière argent, il faut à présent décider de la coque du bola. Autrement dit, il va falloir choisir l’aspect externe que doit afficher le bola. En effet, le fabricant est libre de donner la forme de son choix au bola de grossesse. Ce dernier peut prendre la forme carrée, ronde, cœur et autre. Au niveau de cette phase d’attribution de la forme, l’artisan peut se faire aider pour plus de perfection. Il peut procéder par le moulage.

Cliquez ici pour voir un test d’un des plus jolis bola de grossesse

Ensuite, il faut à présent décorer la coque du bola avec des motifs. Il existe une variété de motifs. Vous pouvez y mettre des flamants décoratifs, des textes décoratifs. Vous pouvez également donner corps à des motifs originaux avec une pluralité de couleurs en associant le métal et de la résine.

3- Réaliser le grelot du bola

C’est l’étape qui prend plus de temps. Pour former du grelot ou de la clochette, il faut des plaques en laiton ou en cuivre et du métal. D’abord, les plaques doivent être découpées en petits morceaux. Ensuite, le métal est travaillé et transformé en une sphère. C’est dans ce métal de forme sphérique que quelques morceaux de petites plaques sont glissés. C’est en réalité ces petites billes qui provoquent la sonnerie qu’entonne le bola.

Ainsi, ce métal sphérique réalisé est donc renfermé dans la coque du bola. Il est invisible. Enfin votre bola est ainsi réalisé.

4- Choisir le pendentif du bola

Le pendentif n’est qu’un complément pour le bola. C’est pourquoi l’artisan n’est pas contraint de le fabriquer. Et dans la plupart des cas, le pendentif est livré par une boutique. Cet objet complémentaire offre sa chaîne pour tenir le bola et permet ensuite de stabiliser le bola sur le ventre de la femme.

A lire aussi : Guide d’achat d’un microphone sans fil