balai vapeur cp 1

Comment choisir son balai vapeur ?

Instrument utilisé que par des professionnels auparavant, le balai vapeur est désormais accessible à tous. Il est utilisé de la même manière que le balai traditionnel et la serpillère et compatible à tout type de surface. Mais que faut-il vérifier quand on veut la qualité ?

Pour choisir un bon balai vapeur, voici les éléments à regarder :

à Voir aussi : balai vapeur

La solidité et la fiabilité

Pour un outil qui nécessite de l’énergie, le facteur solidité compte. Plus le balai vapeur est solide, moins il aura de chance de se casser, ce qui signifie une grande longévité.

La facilité d’utilisation et la polyvalence

Pour éviter les lumbagos causés par le balai et la serpillère, le balai vapeur vous facilite la tâche. Il vous permettra même d’atteindre les zones difficiles à atteindre y compris le dessous de votre canapé. Il y en a même qui sont multi faces et qui comporte des réglages prédéfinis par type de sol.

à Voir aussi : ce site

La pression et la puissance

Plus la pression du balai vapeur est élevée, plus les traces de saleté se trouvant sur le sol seront faciles à enlever. La puissance quant à elle a rapport avec la vapeur. Une vapeur élevée facilite le décrassage.

L’autonomie et le temps de mise en route

L’autonomie du balai vapeur dépend de la taille du réservoir ou de la quantité d’eau utilisée afin de produire la vapeur. Pendant que certains balais vapeur ont une autonomie de 20min d’autres durent même 30min. Quant au temps de mise en route, elle dépend de la qualité de votre balai vapeur. Pendant que les plus performants nécessitent 15 secondes pour porter l’eau à ébullition, les moins ont besoin d’une minute.

à Voir aussi : Venez voir le comparatif enceinte bluetooth sur youtube

 

Le prix et la présence d’accessoires

Affichés entre 70 et 120 €, les balais vapeurs ne nécessitent cependant pas de détergent, ce qui réduit la différence de prix. Certains balais vapeurs sont fournis avec des accessoires comme : des patins microfibres, des détartrants spécifiques à mélanger avec l’eau, ou des embouts spécifiques configurables au type de sols.