Comment boire du maté ?

Le yerba maté est une plante d’origine latino-américaine, qui s’est invitée dans la culture occidentale comme infusion, ou thé. Seulement, depuis son adoption par les frères Jésuites, une véritable tradition s’est construite autour de la consommation de cette plante.

L’étranger serait bien étonné de découvrir que le yerba maté ne se boit pas comme n’importe qu’elle tasse de café ! Boire du yerba maté est tout un rituel qui tourne autour de la qualité du produit, de son infusion, mais également du conteneur avec lequel il se consomme.

Pour voir ou acheter du yerba maté cliquez ici

En commençant par dénicher un authentique yerba maté !

Nul doute que l’authentique yerba maté est uruguayen. Même les Argentins et Paraguayens s’accordent à le reconnaître. Cela, dans la mesure où le yerba maté de ce pays n’a pas de tige au milieu de la feuille. La conséquence est que le goût de la préparation est plus prononcé, puisqu’elle est exclusivement faite avec des feuilles.

Toutefois, boire du yerba maté pur peut être quelque peu désagréable, compte tenu de son arôme prononcé. Il est donc tout à fait possible d’atténuer le goût, en y ajoutant du sucre, ou encore en le mélangeant à des feuilles comme la citronnelle, ou encore à des zestes de citron, d’orange ou de mandarine.

En optant pour une préparation respectueuse de la tradition

Le yerba maté ne se prépare pas n’importe comment. Il y a des règles à respecter et la première d’entre elles concerne l’eau utilisée pour l’infusion. Elle ne doit pas être bouillante. Contrairement à l’habitude occidentale, le yerba maté s’infuse avec une eau chaude, mais pas bouillante.

La première étape à suivre, dans le processus d’infusion, est la bonne répartition des feuilles dans la calebasse. La seconde est une infusion avec de l’eau plate, qu’il faut prendre la peine de renverser sur les feuilles lentement et en restant d’un seul côté de la gourde.

La dernière est celle de l’ajout d’une eau bien chaude, mais pas bouillante, afin de préserver les vertus de la plante, tout en évitant de se cuire les parois de l’appareil digestif. Il faut laisser l’infusion reposer quelques instants avant de procéder à la dégustation.

Pour voir un comparatif des meilleurs yerba maté cliquez sur ce lien

En la buvant avec les accessoires appropriés

L’authentique yerba maté se boit dans une gourde creusée dans du bois, le maté, à l’aide d’une paille, la bombilla. Alors si vous souhaitez faire une expérience vraie du thé yerba maté, optez pour un maté traditionnel.

Attention ! il faut procéder à un traitement préalable de la gourde avant de consommer son maté afin d’éviter qu’elle ne se décompose et altère le goût de vos préparations.

Cependant, si vous souhaitez rester fidèle à votre personnalité moderne, vous pouvez faire l’option d’une gourde en plastique ou en aluminium. C’est nettement moins compliqué à utiliser.

Parlons maintenant de la bombilla. Oui cette paille essentielle aux Latino-Américains, sans laquelle ils ne dégustent pas leur yerba maté. Elle a son utilité, vu qu’elle sert de filtre et évite ainsi au consommateur la désagréable sensation des particules dans la bouche.

Seulement, il existe une façon particulière de l’utiliser. Il ne faut pas la bouger pendant la dégustation. De plus il est recommandé de la pincer entre les doigts et de la caler sur le bord de la gourde pour éviter d’aspirer les particules du maté.

A lire aussi : Combien consomme un chauffage piscine ?